C’est la rentrée ! Au-delà de l’application des réformes, quels investissements de la ville de Caen sur l’éducation ?

C’est la rentrée ! Au-delà de l’application des réformes, quels investissements de la ville de Caen sur l’éducation ?

2 septembre 2019 0 Par L'équipe

C’est la rentrée ! Nous souhaitons à tous les élèves, parents, enseignants et personnels, une excellente rentrée dans les établissements de Caen et Caen la mer.

En cette rentrée, plusieurs engagements du Gouvernement se concrétisent :

– à Caen, 13 classes ouvrent dans les écoles situées en REP et REP + malgré une stabilité démographique ;

– Généralisation de l’opération « petit déjeuner » dans les écoles REP + et REP soit 5 écoles à Caen ;

– Embauche de 350 AESH à l’échelle de la région ;

– École obligatoire dès 3 ans ; – Prime de 2000 euros pour les enseignants en REP ;

– Reconnaissance de la diversité des familles.

Le service public de l’éducation est ainsi conforté et son efficacité au bénéfice des élèves renforcée.

Et à Caen, quel est le projet de la ville pour ses écoles mis en œuvre en cette rentrée ?

Un an après la fin de la semaine de 4,5 jours, de nombreux projets ont été menés mais les temps scolaires et le péri-scolaires doivent être encore plus investis. La ville a renforcé son appui aux structures (MJC, APE, etc.) mais sans doute faut-il aller plus loin, par la mise en cohérence et l’accessibilité de ces temps pour aller vers un véritable service public du péri-scolaire.

Concernant la restauration, nous saluons la décision de passer à un repas végétarien par semaine et la volonté affichée de développer le bio et le local dans les écoles. Il faut tout faire pour atteindre 50% en 2022 pour répondre aux objectifs de la loi tout en questionnant la centralisation des cuisines scolaires, l’approvisionnement des produits et l’éducation à l’alimentation.

Le diagnostic conduit par Nous Sommes Caen a montré la très grande attente des parents pour un service public de l’éducation qui doit être à haut niveau de services et répondre aux énormes enjeux actuels. A l’heure où un monde nouveau se construit dans une planète qui souffre, il faut plus que jamais former la jeunesse à y faire face. Il est urgent de lui attribuer toute notre énergie.