Réunion #3 Diagnostic : Comment va Caen ? 03/12/2018 Atelier Tourisme et attractivité

2 janvier 2019 0 Par L'équipe

NOUS SOMMES CAEN RÉUNION DU 3 DECEMBRE 2018

Atelier Tourisme et attractivité.

Préambule :

« Caen est une belle ville » C’est le ressenti des gens de l’extérieur.

5 FORMES DE TOURISME :

Le patrimoine, tourisme de mémoire, industriel, maritime et gastronomique.

SUJETS TRAITES : Le patrimoine, le centre ville, les atouts et faiblesses, l’attractivité économique et les points d’inquiétude.

Le Patrimoine :

La ville de Caen possède un patrimoine riche.

Le château : C’est l’un des monuments importants mais cela pose une question. Qu’en faire ?

Il est prévu un nouvel éclairage en 2020.

C’est une attraction des touristes britanniques liée à l’histoire. D’autres touristes européens viennent

également le visiter avec l’aéroport.

Le réaménagement des remparts est prévu à plus long terme.

Les monuments religieux et le centre ancien attirent les touristes. Rachat de l’ancien tribunal par la ville afin de le transformer en hôtel haute gamme.

Le Mémorial : très attractif comme musée mais également comme centre de réflexion pour préserver la paix et développer l’amitié entre les peuples.

Le centre ville :

Cela peut paraître paradoxal mais le centre ville n’est pas assez connu des Caenais malgré l’existence de deux parcours piétons. 1,5 km et 3,5 km.

Extension du secteur piéton au niveau du boulevard Leclerc.

Regain pour le centre ville mais seulement pour une certaine catégorie sociale.

Les déplacements dans la ville sont satisfaisants. La réfection du Tram devrait amener plus de personnes dans le centre ville. Le réseau de bus est bien développé.

Les vélos mis à disposition permettent des déplacements plus écologiques.

Les pistes cyclables donnent la possibilité de relier Caen jusqu’à La Rochelle.

Atouts et faiblesses :

L’office de tourisme intercommunal permet de vendre des séjours au niveau d’un territoire et pas seulement au niveau de la ville. 5 jours au lieu de 2.

Il est constaté le manque d’une antenne de l’OTSI à la gare de Caen.

La foire de Caen restée internationale, le stade d’Ornano avec une équipe de football en ligue 1

et le projet de base nautique sont des atouts importants.

Les structures d’accueil touristique sont diversifiées : Hôtels, restaurants, chambres d’hôte et une offre Air Bnb, mais l’offre hôtelière paraît insuffisante.

Il n’existe pas de camping. Un projet d’auberge jeunesse est en cours de réalisation.

En 2018 le port a accueilli 11 bateaux de croisière de 400 personnes par bateau.

En plus de la fréquentation étrangère il est constaté que de nombreux touristes normands séjournent

sur le territoire.

L’attraction économique :

En matière industrielle celle-ci est à améliorer. Au niveau des services elle nous paraît satisfaisante

par la construction du nouveau CHU.

Ce point important devra être revu avec des intervenants. Diagnostic et développement.

Les points d’inquiétude :

Quel avenir pour l’université ? Des formations sont déjà délocalisées au Havre.

L’image d’une ville jeune risque de s’étioler.

Caen n’est plus capitale régionale. Le centre des décisions s’éloigne.

L’amélioration de la ligne SNCF Caen PARIS St Lazare est constamment reportée.

L’amoindrissement des relations avec les villes jumelles est constaté.

Conclusion : y-a à faire !