Réunion #1 Diagnostic : Comment va Caen ? 01/10/2018 Atelier sports et alimentations

11 octobre 2018 1 Par L'équipe

NOUS SOMMES CAEN

Réunion #1 Diagnostic : Comment va Caen ?

01/10/2018

Atelier sports et alimentations

1 – concernant le sport

Sport pour tous :

  • Difficultés d’accès à l’information sur les activités proposées, nombreuses : quelles activités, où, quand, à quel prix ?

Le forum des associations n’a pas permis à certains participants de rassembler les informations nécessaires. Les MJC, qui proposent des activités à des prix avantageux contrairement à certains clubs, plus onéreux, ne sont pas présentes lors de ce forum.

Les maisons de quartier ne font pas non plus l’objet d’une communication suffisante.

Du coup, quand on accède à l’information (si on y accède), il est souvent trop tard pour s’inscrire, le cours est complet.

  • Horaires parfois confidentielles, inaccessibles aux actifs.

  • Manque d’équipements de sport en libre accès, type sport santé. Il y en a quelques-uns autour de la prairie, moins (ou pas ?) dans d’autres quartiers. On parle de modules sportifs, de parcours ou de tables de ping-pong.

Sport de haut niveau :

  • Outil de rayonnement sous utilisé : la ville compte de nombreuses équipes de sport de haut niveau ; certaines sont peu connues de Caennais et encore moins au-delà. La ville apparaît comme une ville sportive moyenne (en dépit du SMC, et encore), sans véritable leader sportif. Le sponsoring actuel ne comble pas ce manque de notoriété.

Cela ne permet pas de faire parler de la ville, d’attirer les Caennais dans les stades ou de faire venir les touristes. Cet outil d’émulation ne fonctionne pas bien.

  • Question des interactions avec les scolaires ou enfants des centres de loisirs pour faire la promotion du sport et découvrir la pratique de certains sports.

  • Inégalités d’accès des équipes aux équipements sportifs. De quoi ça dépend ? Ex : le roller derby ne peut pas organiser certaines compétitions faute de stade.

Equipements :

  • Vieillissement du parc : la ville, ancienne ville sportive dans les 80’s, est globalement bien équipée mais ces structures, a priori, vieillissent. La question de leur mise aux normes se pose, pour ne pas conduire à des fermetures administratives qui empêcheraient les pratiques sportives.

  • Le rugby serait par ailleurs lésé en termes d’équipements à l’année.

2 concernant l’alimentation

Bio / local :

  • Trop peu d’alimentation bio et locale dans les écoles et les EPHAD.

  • Manque d’éducation et d’accompagnement au bien manger, notamment auprès des scolaires et cela dès la maternelle.

  • Plus de bio sur les marchés : c’est apprécié mais semble-t-il réservé à une clientèle aisée ou qui se sent concernée. Comment faciliter l’accès de tous à une nourriture de qualité ?

Maraîchage :

  • Trop d’espaces verts « inutiles » : quoique produits dans les serres municipales, beaucoup de plants sont des annuelles d’ornement et trop peu de vivaces et/ou de comestibles.

  • Manque d’espaces de culture alimentaire : les participants ont évoqué la cueillette de Cagny ; aucun espace similaire dans Caen, municipal, accessible, notamment en transports en commun.

  • Problème de régularité des transports en commun le dimanche matin, alors que c’est jour de marché ; cela prive certains caennais de l’accès au marché.

  • Bonne dynamique de création de jardins partagés, en lien notamment avec les conseils de quartier : cela signifie qu’il y a une demande des caennais.

  • Développement des AMAP, mais qui restent réservés à certains.

  • Manque d’un lieu de vente accessible aux producteurs locaux pour de faibles frais, afin de les valoriser et de les rendre accessibles au plus grand nombre de Caennais.

Gastronomie :

  • Le Festival Croq’gourmand est un bon outil de promotion de la gastronomie locale (chefs, produits, institutions, recette…), mais cette promotion est jugée insuffisante le reste de l’année.

  • Incapacité à devenir leader dans la gastronomie alors qu’on en a les atouts. Manque de volonté de la mettre en valeur. La ville, contrairement à d’autres de même taille, n’a pas de restaurant 3 étoiles.